L'Organization canadienne des physiciens médicaux (OCPM) announce la récipiendaire de la Médaille d'or 2022

Partagez :

L'Organization canadienne des physiciens médicaux (OCPM) announce la récipiendaire de la Médaille d'or 2022

Publié le :

 
[untitled]
 
L’Organisation canadienne des physiciens médicaux (OCPM) est heureuse d’annoncer que la récipiendaire de la Médaille d’or de 2022 est la Dre Joanna Cygler. La Médaille d’or est la distinction la plus prestigieuse décernée par l’OCPM. Elle reconnaît un membre actif ou à la retraite qui a travaillé principalement au Canada, dont la carrière a été exceptionnelle et qui a apporté une contribution importante au domaine de la physique médicale au Canada. 
 
Une contribution importante est l’un, ou plus d’un, des éléments suivants :
  • Un ensemble de travaux qui ont accru la base de connaissances en physique médicale d’une manière qui a modifié fondamentalement la pratique de cette discipline.
  • Le travail accompli dans les postes de dirigeant d’organisations de physique médicale ayant permis d’améliorer la situation et l’image publique des physiciens médicaux au Canada.
  • Une influence importante sur l’évolution des carrières des physiciens médicaux au Canada par l’entremise d’activités éducatives ou de mentorat.
Au cours de sa carrière qui a duré près de cinq décennies, la Dre Cygler a assuré un leadership mondial en physique des rayonnements et a inlassablement formé les générations futures de professionnels selon ses normes rigoureuses. Aujourd’hui, elle est considérée comme une pionnière des technologies de physique médicale cliniques et un moteur des efforts de renforcement de la reconnaissance des physiciens médicaux dans les milieux de travail de la radio-oncologie. 
 
Après avoir entrepris sa carrière comme chercheure scientifique en Pologne, la Dre Cygler a déménagé au Canada. En 1984, elle devenue associée de recherche au Département de physique médicale du Cross Cancer Institute à Edmonton. Depuis, elle a occupé des postes de plus en plus élevés en recherche et dans le milieu universitaire; elle est actuellement physicienne médicale principale au Centre de cancérologie de l’Hôpital d’Ottawa.
 
En tant que leader du programme de résidence en physique de la radio-oncologie à l’Université d’Ottawa, la Dre Cygler a acquis une réputation d’éducatrice inspirante, travaillant sans relâche pour s’assurer de fournir à ses étudiants les connaissances nécessaires pour exceller dans leurs carrières. Avec ses normes de réussite élevées, la Dre Cygler a exigé l’excellence de ses étudiants et a été un phare pour eux en retour. Elle a pris soin des générations futures au-delà de la salle de classe. Son curriculum vitae regorge de noms d’anciens résidents qu’elle a mentorés, avec qui elle a été co-auteure de publications et qui ont connu ensuite de fructueuses carrières en physique médicale.
 
Plus qu’enseignante distinguée, la Dre Cygler est peut-être mieux connue pour sa pratique clinique en milieu universitaire qui a comblé l’écart entre le besoin clinique et le développement de la technologie et des processus. Après avoir découvert une grave erreur dans les distributions de doses générées par ordinateur, la Dre Cygler a pris les rênes d’un groupe de travail de l’Ontario pour créer des lignes directrices pour la mise en œuvre sécuritaire des systèmes de planification des traitements informatisés. C’est ainsi que le groupe de travail a créé ce qui est devenu les normes de qualité provinciales, qui ont longtemps été reconnues comme des pratiques exemplaires de calibre international. Elle a également été à la source et pionnière de l’utilisation de nombreux appareils et logiciels utilisés régulièrement par les physiciens médicaux du monde entier, y compris les détecteurs MOSFET, les systèmes de dosimétrie OSL et l’application de l’algorithme Monte-Carlo dans les calculs des paramètres de faisceau de photons et d’électrons. 
 
La Dre Cygler a contribué activement au paysage international de la physique médicale; son leadership au sein des comités, des initiatives de formation et des groupes de travail de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), de l’American Association of Physicists in Medicine (AAPM) et de l’European Society for Radiation Oncology (ESTRO) a beaucoup contribué à l’amélioration du statut et de l’image publique des physiciens médicaux canadiens. En reconnaissance de ses réalisations, elle est devenue parmi les rares de la spécialité de la physique médicale à avoir été nommée fellow de l’OCPM et fellow de l’AAPM.
 
Une cérémonie de reconnaissance de la Dre Joanna Cygler et de ses réalisations et de la remise de sa distinction aura lieu à la Rencontre scientifique annuelle de l’OCPM le vendredi 24 juin 2022. 

Publié le le 6 juin 2022

Articles connexes

Message de la présidente de l'OCPM/Un médicament contre le cancer du sang pourrait contribuer à améliorer l'efficacité de la radiothérapie dans les méningiomes/Souvenirs photos de la RSA de l'OCPM

Message de la présidente de l'OCPM/Un médicament contre le cancer du sang pourrait contribuer à améliorer l'efficacité de la radiothérapie dans les méningiomes/Souvenirs photos de la RSA de l'OCPM

Lisez le message du nouveau président de l'OCPM dans le numéro de juillet d'InterACTIONS ! Selon une nouvelle étude , les médicaments mis au point pour lutter contre le...

le 15 juillet 2024

Partagez :

Articles d'intérêt de l’OCPM pour la semaine du 8 juilliet/Juillet 2024 InterACTIONS/Conférence canadienne des étudiants en physique médicale/Directive de l'ASTRO sur la radiothérapie pour les patients atteints d'un cancer de la gorge lié au HPV

Articles d'intérêt de l’OCPM pour la semaine du 8 juilliet/Juillet 2024 InterACTIONS/Conférence canadienne des étudiants en physique médicale/Directive de l'ASTRO sur la radiothérapie pour les patients atteints d'un cancer de la gorge lié au HPV

Le numéro de juillet 2024 d'InterACTIONS est désormais disponible ! Vous avez des étudiants en stage d'été ou en thèse qui ont des projets en physique médicale...

le 8 juillet 2024

Partagez :

Articles d'intérêt de l’OCPM pour la semaine du 1 juillet - L'équipe olympique d'imagerie se prépare pour les Jeux d'été/Premier examen IRM - 3 juillet 1977/Radioprotection des patients : ChatGPT comparé aux sites institutionnels de radiologie

Articles d'intérêt de l’OCPM pour la semaine du 1 juillet - L'équipe olympique d'imagerie se prépare pour les Jeux d'été/Premier examen IRM - 3 juillet 1977/Radioprotection des patients : ChatGPT comparé aux sites institutionnels de radiologie

Une équipe de 32 radiologues et 36 radiographes se prépare à travailler aux Jeux olympiques d'été, qui débutent le 25 juillet. Ils sont susceptibles de réaliser plus...

le 1 juillet 2024

Partagez :